Téléchargez le guide

guide generer leads

Newsletter

Vous êtes bien inscrit à la newsletter !

Créez un compte

decouvrez swabbl
Les 4 astuces indispensables pour faire grandir son club business !

Les 4 astuces indispensables pour faire grandir son club business !

Avant de commencer à raconter quoi que ce soit, nous allons nous mettre d’accord avec toutes les personnes qui ont vu le titre de l’article et qui se sont dit « ce n’est pas la taille de mon club business qui m’intéresse, mais sa qualité ». OUI, il vaut mieux un club business de 40 personnes qui ne soit formé que de profils très qualitatifs et variés plutôt qu’un club business de 3 000 personnes constitué de personnes qui ne sont là que pour prendre, sans jamais rien donner. Dans le dernier cas de figure, ça fonctionne beaucoup moins bien ! Nous, quand on parle de « faire « grandir » son club business, on parle bien de qualité et pas forcément de quantité…même si là encore, on peut très bien former un club business de 3 000 personnes qui soit très qualitatif !


Mais pourquoi créer un club business ?

Le club business fait partie intégrante de la vie de toute personne qui vit des « affaires ». Cela concerne les entrepreneurs, les freelances mais aussi les cadres supérieurs. Toutes ces personnes fréquentent des club affaires pour 3 raisons principales :

  • Sortir de l’isolement. Ce cas est un peu plus présent chez les entrepreneurs et les freelances. L’isolement est une réalité lorsque l’on se lance dans une activité. Même si on côtoie des personnes toute la journée au fil de nos rendez-vous business, fournisseurs et prestataires, il n’en demeure pas moins que l’entrepreneur est souvent seul face à ses problématiques quotidiennes, et qu’il a parfois l’impression d’être le seul à subir les foudres du monde du business. Grâce aux clubs affaires, les entrepreneurs peuvent réaliser qu’ils ne sont pas seuls. Ils peuvent échanger avec d’autres entrepreneurs, extérioriser, et aussi se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls à vivre les affres de la vie professionnelle. Parfois même, ils trouvent des solutions à leurs problèmes. Le club affaires a donc un rôle d’exutoire.
  • Appartenir à un groupe. Le club affaires offre un sentiment d’appartenance. Maslow le disait, l’appartenance à des groupes sociaux est l’un des piliers des besoins fondamentaux de l’Homme. Le succès des clubs affaires le prouve. Le fait d’être rattaché à un groupe donne de l’importance à la personne et lui donne accès à de multiples sources d’informations, lui permettant ainsi de se valoriser dans la société. Je me sens plus important et plus fort car j’appartiens à tel ou tel groupe, qui me donne accès à telles ou telles données.

Ok, je vais créer mon réseau business, mais donnez-moi 4 bons conseils pour le développer.

Générez plus de leads dans votre entreprise !

Inscrivez-vous vite et recevez 1 fois par semaine une sélection des meilleurs conseils pour développer votre entreprise !

Top, vous allez bientôt devenir un as du business !

Il suffisait de demander ! Voici 4 bons conseils pour développer votre club business. Si vous les suivez scrupuleusement, vous aurez un club affaires très efficace pour faire du business !

#1 Faites d’abord entrer votre cercle d’affaires proche

Nous avons tous un cercle d’affaires proche (oui oui, même ceux qui débutent) : des anciens camarades de promo, des membres de notre famille, nos anciens collègues de bureaux, d’anciens clients ou prestataires, des amis…

Un débutant – 0 à 5 ans de business derrière lui – doit pouvoir en moyenne se constituer un réseau d’affaires de confiance d’environ 10 personnes. Si vous ne les avez pas trouvé, cherchez encore, cherchez bien, ils sont sûrement là quelques part. Prenez votre répertoire téléphonique et regardez vos contacts un par un. Faites pareil avec vos emails et toutes vos sources de contact.

Pour les plus expérimentés – 5 à 10 ans de business derrière eux – le nombre de contacts professionnels proches que vous pourriez devoir répertorier peut s’élever entre 20 et 30. Ça peut paraître peu, mais imaginez que chacune de ces 30 personnes ait comme vous, 30 contacts professionnels proches…cela vous ouvrirait la porte à 900 contacts professionnels avec des recommandations de premier choix. C’est d’ailleurs exactement le principe instauré avec les bulles business de Swabbl

Pour les experts – plus de 10 ans de business derrière eux – le cercle d’affaires proche peut largement dépasser les 30 personnes pour atteindre 50 ou 60 personnes. Ce qui commence à faire du bon réseau.

Article à lire : du social selling en 30 minutes par jour

Avec ce point de départ, et en imaginant que chacune de ces personnes de votre réseau invite elles-mêmes quelques personnes de leur réseau, vous pouvez espérer avoir un bon socle pour construire un réseau conséquent et de confiance.

#2 Organiser de bonnes conférences

Une des principales raisons pour lesquelles on entre dans un club business, nous l’avons dit un peu plus haut, c’est la qualité des informations et données qui y sont distribuées.

i-badmeeting

Bien souvent, les clubs affaires rivalisent d’ingéniosité pour obtenir des intervenants de qualité, variés et à moindre coût. Voici quelques idées d’intervenants professionnels que vous pourriez proposer lors d’un after work de votre club business :

  • Vous avez un club entrepreneur ? Pourquoi ne pas proposer l’intervention d’un membre d’un syndicat ouvrier. Les afters work sont souvent plus propices aux échanges constructifs. De plus, pouvoir échanger avec des syndicalistes qui n’œuvrent pas directement dans sa propre société permet de libérer le débat et d’être plus objectif. À la fin de la soirée, on y voit souvent plus clair sur des problématiques internes à sa société… Et puis, les débats sont toujours très animés ! De quoi passer une bonne soirée.
  • L’intervenant qui fait baisser vos impôts. C’est toujours une question importante, surtout quand arrive la fin d’année. Pourquoi ne pas faire intervenir un prestataire qui délivrera quelques bons conseils pour faire baisser les impôts grâce à l’immobilier, et qui, de plus, le fera gratuitement, car vous lui offrirez en échange un parterre d’Hommes d’affaires prêt à en découdre avec la fiscalisation en utilisant ses services marchands.
  • Le Doctorant qui travaille sur un sujet business, marketing… Les mondes de la recherche et de l’entreprise ne se rencontrent que très peu souvent, et c’est bien dommage. L’échange dans ce genre de conférence est souvent extrêmement bénéfique pour les deux parties. Une bonne thèse sur le marketing permettrait à vos membres de pouvoir théoriser certaines actions qu’ils mettent en place. La théorie permet d’aborder sous un autre angle et de comprendre plus en profondeur, ce qui derrière amène bien souvent de nouvelles idées. De l’autre côté, un universitaire à toujours besoin de se frotter aux pratiques afin de faire avancer ses théories. Là encore, le couple win-win devrait pouvoir vous faire faire des économies dans l’organisation de cet after work.

Si vous avez d’autres idées ou vécu d’autre évènements clubs affaires intéressants, n’hésitez pas à nous faire part de vos expériences en commentaire !

#3 Soyez sélectif à l’entrée

Nous connaissons tous les réseaux d’affaires aux portes grandes ouvertes, constitués en grande partie de requins prêt à vous dépouiller… Mais quand il n’y a que des requins dans une même pièce, ça donne souvent une ambiance morose et pesante.

Non, la vraie valeur ajouté d’un club business, c’est sa variété acheteurs/vendeurs/réseauteurs/univers différents. Nous nous expliquons…

Article à lire : Les 3 règles d’or pour générer des leads qualifiés

Un réseau a de la valeur si chaque personne qui vient trouve chaussure à son pied, si elle trouve 1 ou 2 personnes avec qui elle pourra avoir des échanges business. Il faut donc des personnes qui soient capables d’avoir l’etat d’esprit networking et de changer de casquette en fonction des situations :

  • Etre vendeur, quand elle a une vraie réponse à un problème d’une personne qu’elle rencontre
  • Acheteur, quand un des networkeurs lui apporte une vraie réponse à un problème
  • Réseauteur, quand il n’y a ni à acheter ni à vendre, mais que l’on est conscient que les rencontres d’aujourd’hui peuvent faire les succès de demain et que les liens de confiance prennent un certain temps à se former.
  • Différents univers : il est toujours désagréable d’arriver à une table de networking et de se rendre compte que l’on est 6 créateurs de site internet… Pensez diversité à l’entrée !

#4 Digitalisez votre groupe

La digitalisation des groupes de réseautage est devenue indispensable, mais ne vient en aucun cas remplacer le club affaires. En réalité, il en devient souvent le bras armé. De nombreuses études récentes démontrent que le lien physique reste une composante majeure dans le cadre économique de transaction marchande, et que cette composante n’est en fait que due aux rites et mythes profonds de l’Homme. Autrement dit, les clubs affaires ne sont pas prêts de mourir.

« Digitaliser vos groupes permet aux personnes de votre club affaires de démultiplier les opportunités business, en leur permettant de les piloter n’importe quand et de n’importe où dans le monde »

En revanche, il est un fait avéré aussi : l’Homme n’a pas beaucoup de temps (ou du moins seulement 24h/jour) et n’a pas non plus de don d’Ubiquité. Donc digitaliser vos groupes permet aux personnes de votre club affaires de démultiplier les opportunités business, en leur permettant de les piloter n’importe quand et de n’importe où dans le monde. Et c’est là que l’outil digital devient une arme de recrutement massif. Promettre à ses membres qu’ils pourront se rencontrer et nouer des liens IRL (In Real Life) puis faire du business autant qu’ils le veulent via une plateforme digitale, c’est promettre le beurre, l’argent du beurre…et tout le reste.

On a tous connu les cocktails de clubs où l’on rencontre des personnes avec qui l’on se promet d’échanger des contacts, des leads, des prospects… et en réalité, sorti du cocktail, personne ne tient ses engagements, pour tout un tas de raisons : manque de temps, ne pas s’en rappeler, opportunité passée… L’outil digital répond et règle toutes ces souffrances.

Voilà pourquoi un membre fera plutôt le choix de venir dans votre club business plutôt que dans un autre, si toutefois vous optez pour le choix de lui offrir de lui digitaliser et de lui systématiser ce qu’il fait lors de vos soirées.

Cette liste de conseils n’est évidemment pas exhaustive ! Nous serions ravis de collecter les vôtres et que vous nous partagiez les raisons pour lesquelles vous avez rejoint votre dernier club affaires !

 

Générez plus de leads dans votre entreprise !

Inscrivez-vous vite et recevez 1 fois par semaine une sélection des meilleurs conseils pour développer votre entreprise !

Top, vous allez bientôt devenir un as du business !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez le guide

Newsletter

Vous êtes bien inscrit à la newsletter !

Créez un compte

decouvrez swabbl