Téléchargez le guide

guide generer leads

Newsletter

Vous êtes bien inscrit à la newsletter !

Créez un compte

decouvrez swabbl
Comment éviter de passer pour un parasite du networking ?

Comment éviter de passer pour un parasite du networking ?

Le 21 octobre prochain, Swabbl sera de sortie ! Nous participerons à un apéro organisé par « L’été indien », un groupe qui organise des afterworks permettant aux start-up, comme nous, de se présenter au public ! Et de faire un peu de networking… Eh oui, n’oublions pas les priorités ! Dans ce périlleux exercice, il y a ceux qui excellent et ceux qui ont un peu plus de mal…Parce que nous souhaitons le meilleur pour votre business, nous vous fournissons un petit guide des bonnes pratiques à adopter… afin de ne pas passer pour un parasite du networking !  


Pour vous, qu’est-ce que le networking ? Si vous le définissez comme étant le plus court moyen d’obtenir des faveurs gratuitement, vous avez tout faux. Pire encore, si vous agissez ainsi, vous êtes, selon  l’entrepreneure Margaret Morford, un « parasite du networking » ! Ne prenez pas cet air effrayé. Personne n’est parfait… En revanche, vous avez le pouvoir de changer les choses. À commencer par votre vision du networking !

Qu’est-ce que le networking ?

Le site Petite Entreprise nous donne une très bonne définition de ce qu’est le networking. Appelé aussi réseautage dans la langue de Victor Hugo, le networking est une technique permettant à n’importe qui de rentrer en relation avec un grand nombre de personnes pour se constituer un réseau. L’idée derrière ces rencontres orientées business, c’est de permettre à tout un chacun de se constituer une liste de contacts en fonction d’intérêts communs…tout en buvant un mojito !

Car souvent, ces rencontres professionnelles ont lieu lors de soirées dédiées où s’échangent cartes de visite et sourires en coin. Et même si l’émergence des réseaux sociaux a donné lieu à un nouveau type de networking, où les gens n’ont plus qu’à taper des noms et des critères sur un moteur de recherche pour trouver leur bonheur, les rencontres IRL (In Real Life) ont toujours autant de succès – malgré le froid de l’hiver. Et il n’est pas rare que les personnes souhaitant accéder à des opportunités professionnelles au travers d’un large réseau d’affaires prennent la peine de se déplacer pour réseauter. Les êtres humains sont « programmés pour se connecter » et, pour cela, les rencontres en personne sont plus efficaces que les relations derrière un écran d’ordinateur. Même si les deux se complètent bien.

Le networking…pour quoi faire ?

On ne fait pas du networking pour faire du networking. En général, quand on part à la guerre, on se prépare. Pour les soirées réseautage, c’est pareil. Il faut arriver en ayant défini en amont plusieurs objectifs en fonction des résultats que vous souhaitez obtenir.

Vous cherchez un nouvel emploi ? Faites-vous connaitre auprès des recruteurs. Discutez avec eux pour savoir comment ils pensent. Collectez des informations sur les entreprises que vous visez. Vous aurez une longueur d’avance sur la concurrence et vous pourrez vous positionner directement pour les postes disponibles !

Vous avez un projet qui vous tiens à coeur ? Discutez-en avec les professionnels qui sont autour de vous. Recueillez leurs impressions. Bénéficiez des conseils de pairs ou de collègues expérimentés. Vous pourrez même trouver des profils qui partagent les mêmes centres d’intérêt et avec lesquels vous pourriez collaborer !

Vous débutez votre carrière ? Rencontrez des professionnels de votre milieu pour partager des bonnes pratiques. Tenez-vous informé des tendances du secteur. Découvrez de nouveaux partenaires, des nouveaux collaborateurs. Bénéficiez de conseils précieux. Vous affirmerez votre intérêt pour votre métier et vous deviendrez vite incontournable !

En matière de networking, les objectifs à réaliser peuvent être multiples et variés. Et quand on s’y prend bien, les résultats sont souvent à la hauteur de nos espérances ! Il faut simplement suivre une feuille de route pour ne pas passer pour un parasite… Ne vous inquiétez pas, on va vous aider sur le sujet.

Plusieurs entreprises utilisent déjà Swabbl

Comment éviter de passer pour un parasite du networking ?

Si on se réfère aux dires de Margaret Morford, le parasite du networking est celui qui profite du réseautage pour obtenir des services gratuits…alors qu’en général, ils sont payants. Imaginez le médecin assailli par les demandes de consultations (gratuites) alors qu’il est simplement venu prendre l’apéro après une longue journée de travail. Comment va-t-il vous percevoir si vous faites partie de ces personnes qui demandent une consultation sans mettre la main au portefeuille ? Pour éviter cet écueil, il convient d’adopter une certaine attitude afin de nouer des relations pérennes !

#1 Soyez ouvert 

Vous êtes arrivé tôt à une soirée professionnelle, c’est très bien. Il n’y a pas grand monde et vous pourrez commencer à réseauter en toute tranquillité. Surtout si vous êtes un grand timide. Écoutez attentivement vos premiers interlocuteurs et témoignez-leur de l’intérêt. Montrez-vous intéressé par la conversation que vous avez. Regardez la personne dans les yeux. La pire chose que vous pourriez faire c’est de montrer que l’échange que vous avez vous ennuie.  En plus de renvoyer une image négative à votre interlocuteur, vous risquez de vous griller pour le reste de la soirée !

#2 Faites le premier pas

Sortir et interagir avec des étrangers peut apparaître comme une expérience intimidante. Surtout à notre époque où on est plus habitué à discuter par SMS, Facebook ou Twitter. Ne laissez pas la timidité vous bloquer. Offrez un verre pour briser la glace. Démarrez par une petite blague. Si vous faites le premier pas, la personne en face de vous sera instantanément séduite par le fait que vous ayez eu le courage de l’aborder. Vous montrerez également votre envie de la connaître.

#3 Préparer votre discours

Le but d’une soirée networking, c’est de rencontrer du monde. Si vous vous accaparez une personne pendant toute une soirée pour lui raconter tous les moindres détails de votre vie, vous allez vite devenir inintéressant pour votre interlocuteur. Soyez concis. Allez à l’essentiel. Présentez vous en sachant à l’avance ce que vous allez dire. Vous devez être efficace, sans négliger le côté humain. De même, si vous avez des questions pour une personne que vous connaissez déjà, préparez-les à l’avance.

Parasite du networking
via Getty Images

#4 Observez votre interlocuteur

Le langage corporel de votre interlocuteur peut en dire beaucoup sur l’intérêt qu’il vous porte. S’il est poli, et qu’il ne vous assène pas un violent « vous m’ennuyez fortement », il enverra d’autres signaux avec son corps, montrant ainsi son désintérêt profond pour la conversation que vous avez. Observez bien ces signes et veillez bien à conclure un échange quand il le faut, afin de ne pas passer pour quelqu’un d’étouffant.

« Avant de partir à la chasse aux contacts,  réfléchissez bien à comment vous allez leur donner vos cartes de visites »

#5 Utilisez vos cartes de visite à bon escient 

Vous avez reçu vos nouvelles cartes de visite. Elles sont superbes. Drôles et originales. Vous en êtes tellement satisfait que vous vous hâtez de les donner à vos futurs « business friends ». Attention, tout de même. Avant de partir à la chasse aux contacts,  réfléchissez bien à comment vous allez leur donner vos cartes de visite. Si vous pensiez leur en donner une, parler de votre activité et ensuite filer en douce, ce n’est pas la peine de les sortir de leur carton. Car elles finiront sûrement à la poubelle par la suite. Et vous serez fiché ! Plutôt que de donner votre carte de visite à 1 000 personnes que vous ne connaissez pas, donnez la à 10 personnes que vous avez appris à connaître. Cherchez à construire un réseau de confiance avant tout.

Article à lire : 7 conseils de pro pour devenir un as du networking

#6 Acceptez les conseils que l’on vous donne

On vous donne des conseils, mais ils ne s’appliquent pas à votre situation ? Ce n’est pas une raison pour les critiquer. On ne vous met pas un couteau sous la gorge, vous n’êtes pas obligé d’appliquer ces recommandations ! En plus, qui sait, vous pourriez avoir à les réutiliser…

#7 Partagez des centres d’intérêt autres que professionnels

Parler business, c’est bien. Avoir une vraie relation de confiance, c’est mieux. ll est nécessaire de partager des centres d’intérêt autres que purement professionnels pour entretenir des relations à long terme. Attention à ne pas faire semblant par contre, sous peine de passer pour un opportuniste…juste pour avoir plus de relations !

#8 N’oubliez pas de remercier

Quand une personne de votre réseau vous rend un service, la moindre des choses est de remercier cette personne, histoire de ne pas passer pour un « profiteur ». Et quand vous avez la possibilité de le faire plusieurs fois, faites-le. Un e-mail,ou un SMS c’est bien. une petite note manuscrite sur un post-it c’est encore mieux !

#9 Donner pour recevoir

Plutôt que d’essayer de savoir ce qu’une personne pourra vous apporter, essayer de savoir ce que VOUS vous pourrez lui apporter. Que ce soit des services ou des contacts, offrir quelque chose plutôt que de demander sera plus bénéfique à long terme. Pour vous aider, vous pouvez établir une liste des personnes à qui vous avez rendu service sans rien demander en retour. Si cette liste est vide, vous êtes probablement un parasite du networking ! En revanche, si elle contient des noms, sachez qu’un jour ou l’autre, ces personnes sauront vous rendre la pareille !

#10 Entretenez vos relations

Si votre contact n’a jamais de nouvelles de vous ou ne vous voit jamais, la relation dépérira lentement jusqu’à mourir complètement. Avec l’essor des réseaux sociaux, vous n’avez aucune excuse pour ne pas envoyer des messages à vos contacts. Mieux encore, avec une plateforme comme Swabbl, vous avez la possibilité de rester proche d’eux, de connaître leur activité et leurs besoins actuels…afin d’éventuellement les combler (cf : point #9). Une telle relation de proximité ne sera que bénéfique pour vous. Et votre business !

Plusieurs entreprises utilisent déjà Swabbl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez le guide

Newsletter

Vous êtes bien inscrit à la newsletter !

Créez un compte

decouvrez swabbl